Itinérance de l'exposition "Regards d'artistes sur la diaspora basque"

Patrimoine

20/07/2016

Itinérance de l'exposition "Regards d'artistes sur la diaspora basque"

L’exposition “Regards d’artistes sur la diaspora basque” continue son itinérance et ses animations à Saint-Jean-Pied-de-Port en juin et juillet 2016 avec plusieurs conférences et ateliers pédagogiques.

L’exposition “Regards d’artistes sur la diaspora basque”, est présentée à la Prison des Évêques à Saint-Jean-Pied-de-Port depuis le 15 juin et jusqu’au 31 juillet. Elle a été inaugurée le 15 juin lors d’un vernissage en présence de Alphonse Idiart, maire de Saint-Jean-Pied-de-Port, Jacques Delpech, maire adjoint élu à la culture, Jean-Michel Larrasquet, président de Eusko Ikaskuntza Iparralde, Maialen Zamponi, chargée du projet Eusko Diaspora à Eusko Ikaskuntza Iparralde, et Viviane Delpech, chargée de recherche-développement à Eusko Ikaskuntza Iparralde et commissaire de l’exposition. Outre la présentation de ce projet, cette dernière a proposé une visite commentée de l’exposition et des activités organisées dans ce cadre à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Ainsi, la dernière semaine de juin, Josette Dacosta, peintre participant à l’exposition et bien connue à Saint-Jean-Pied-de-Port, a organisé des ateliers d’artistes à l’attention de 120 élèves des ikastola de Basse-Navarre. Elle a également conçu avec l’association Itzal Aktiboa un jeu guide destiné aux jeunes publics et mis à disposition à l’accueil de l’exposition.

Par ailleurs, deux conférences sur un format innovant ont été organisées autour de l’exposition.

Euskal diaspora artisten begiradan

Le 29 juin, une vingtaine de personnes ont assisté à la conférence de Claude Mehats, intitulée “En laissant les vallées de la Nive”, qui a exploré l’histoire de la diaspora basque à travers les bertsulari. Le conférencier était accompagné par l’accordéoniste Jean-Christian Irigoyen et trois chanteurs qui ont mis en musique les bertsulari présentés et ont permis au public de participer aux chants. 

Le 7 juillet, s’est tenue la conférence de Régis Pochelu, intitulée “Berbères et basques. De lointains cousins” à laquelle ont assisté une trentaine de personnes. Ce sculpteur installé au château de Garroa à Mendionde a présenté son séjour en résidence d’artiste au Maroc en 2011. En alternant les vidéo-documentaires issues de cette expérience et les échanges avec le public, l’artiste a évoqué les liens artistiques qu’il perçoit entre les peuples basques et berbères.

Partager:
Facebook Twitter Google Whatsapp