Le forum transfrontalier des jeunes 'Gazte Agora' présente les conclusions de ses premiers forums

Projet

13/01/2021

Le forum transfrontalier des jeunes 'Gazte Agora' présente les conclusions de ses premiers forums

Eusko Ikaskuntza, Euskadiko Gazte Kontseilua (EGK) et le Conseil de Jeunesse de Navarre (CJN-NGK) sont les promoteurs de ce projet qui, entre autres, vise à promouvoir la collaboration entre les jeunes, les agents et les institutions de la CAB, Navarre et Iparralde.

Ce matin, il y a eu une présentation aux médias des principales conclusions du projet «Gazte Agora» collectées entre l’année dernière et 2019. C’est un projet auquel ont participé une multitude de jeunes de la CAB, Navarre et Iparralde. Il faut rappeler que l'objectif principal avec lequel ce projet est né est de promouvoir la collaboration entre les jeunes, les agents et les institutions des différents territoires.

L'initiative motivée par Eusko Ikaskuntza et les Conseils de Jeunesse d'Euskadi (EGK) et de Navarre (CJN-NGK), a permis d'identifier les principales préoccupations et défis communs des jeunes des trois territoires ainsi que de jeter les bases d'une collaboration. Des différentes conclusions ont émergé des rés tenues à Donostia, Pampelune et Bayonne, regroupées en quatre blocs principaux : le bien-être matériel, l’euskara et les politiques linguistiques, l'éducation formelle et non formelle et la gouvernance.

'Gazte Agora' ekimenaren lehen ondorioen aurkezpena

La présidente d'EGK, Maialen Olabe, a commencé l'exposition en parlant du bien-être matériel : «Les jeunes des territoires de l'Eurorégion voient avec difficulté l'évolution de leur projet de vie. Il est nécessaire de réaliser un travail de qualité qui nous aide à avoir accès à un logement décent. Pour cela, nous considérons que la réalisation de points de rencontre socio-économiques transfrontaliers peut être utile sur cette voie». En outre, en matière d'éducation, elle a souligné la nécessité de construire des accords communs entre les trois territoires et d'accroître la présence de l’euskara.

Ensuite, Xalbat Alzugaray, un jeune participant d'Eusko Ikaskuntza, a expliqué la situation de la politique linguistique au Pays Basque. De même, il a souligné l'importance de l’euskara comme axe principal de cet espace commun, dans lequel se sont réunis les jeunes du Pays Basque: «L’euskara est notre richesse commune, ainsi que l'élément principal de communication que nous partageons; nous désirons, par conséquent, promouvoir son utilisation et accroître sa visibilité, en maintenant la diversité qui nous caractérise.»

De son côté, le président du Conseil Jeunesse, Juan Gutiérrez, a été chargé de présenter la section sur la Gouvernance : «Le principal défi commun des territoires de l'Eurorégion est de parvenir à devenir des jeunes autonomisés avec des ressources qui garantissent leur participation et le développement de leur projet vital. Pour cela, la promotion et la fourniture de ressources et l'éducation participative ainsi que la création d'alliances entre les organisations de jeunesse sont identifiées comme des outils clés pour s'assurer la capacité d'influencer et de prendre des décisions, avec des modèles tels que ceux des Conseils de Jeunesse.»

Dans ce projet, le soutien de l'Université Basque d'Été, du Conseil Provincial de Gipuzkoa, du Gouvernement Basque et de l'Eurorégion a également été essentiel.


Les prochaines étapes

«Gazte Agora» est toujours en cours d’exécution et pour cette raison, le 25 janvier prochain, un espace sera mis en place sur le site web pour recueillir des propositions de bonnes pratiques autour de ces quatre grands blocs. L'idée est de poursuivre le projet et qu'un forum transfrontalier puisse se tenir au printemps comme prévu l'année dernière et qui a dû être suspendu en raison de la pandémie.

Toutes les informations et les détails des prochains rendez-vous seront mis à jour via les réseaux sociaux et les pages web des trois entités qui promeuvent le projet.

Gazte Agora - Emaitza Txostena 2020

Partager:
Facebook Twitter Google Whatsapp