Conséquences importantes au Séminaire transfrontalier sur le vieillissement et la prise en charge de la dépendance sur les territoires basques

Projet

21/05/2021

Conséquences importantes au Séminaire transfrontalier sur le vieillissement et la prise en charge de la dépendance sur les territoires basques

Le forum a eu lieu les 7 et 21 mai et s'inscrit dans le programme de travail d'Eusko Ikaskuntza pour promouvoir la reconnaissance des réalités de la dépendance et des soins au Pays Basque à partir de 2019.

Au cours de la première journée du séminaire, a été présentée une analyse pionnière des modèles de prise en charge des personnes âgées dépendantes dans la Communauté autonome basque, la Communauté forale de Navarre et le département des Pyrénées-Atlantiques, ou s'insèrent les provinces du Pays basque nord. Préparé par l’équipe scientifique du programme avec le soutien de la Députation Forale de Gipuzkoa, le rapport « Vieillissement et prise en charge de la dépendance sur les territoires basques » est une radiographie exhaustive des différences et similitudes, des défis, des limites et du potentiel des différents modèles. En lien avec ce rapport, une table ronde regroupant des techniciennes et techniciens a été organisée le 7, suivie d’une séance de travail en groupe à laquelle ont participé plus de 35 professionnels hautement qualifiés des différents territoires.

La deuxième journée a permis d'annoncer les résultats de cette dynamique de groupe. Entre autres aspects, le rapport favorise la connaissance des différents modèles et encourage la collaboration entre les territoires. Il est indiqué par ailleurs que le modèle de soins doit être participatif, durable, ancré dans l’environnement et centré sur la personne. Enfin, des défis et des propositions concrètes sont avancées pour aller vers un modèle de soins capable de dépasser les contraintes actuelles.

Quatre expériences pratiques ont également été présentées : au Pays Basque par Javier Castro-Spila, de Socinnova ; en Navarre par María Jesús Arellano, du Gouvernement de Navarre ; au Pays basque nord par Marie-Hélène Gateaux, des Pyrénées Atlantiques ; et comme pratique transfrontalière, l’expérience de Nerea Manterola, de Caser Residencial ; avec comme modératrice, Maia Berasategui d’Etcharry Formation. Enfin, Lide Amilibia, vice-conseillère des Politiques sociales du Gouvernement basque, a clôturé la journée.

Zahartzea eta mendekotasunaren arreta Euskal Herriko lurraldeetan

Partager:
Facebook Twitter Google Whatsapp