Rencontres nationales des Ethnopôles à Eusko Ikaskuntza

Conferencias y jornadas

16/03/2020

Rencontres nationales des Ethnopôles à Eusko Ikaskuntza

Le mardi 10 mars Eusko Ikaskuntza accueillait la rencontre des éthopoles de France.

Cet événement co-organisé par le Département du Pilotage de la Recherche et de la Politique Scientifique, l'Institut culturel basque et l'EHESS, le cadre du label "Ethnopôle basque" dont Eusko Ikaskuntza fait partie. Cette rencontre a permis à tous d’échanger et de découvrir les travaux mené par les différents labels.

La thématique de journée était Patrimoines et création artistique : des rapprochements féconds pour l’ethnologie. Chaque représentant de son éthnopole a pu présenter le travail mené dans sa propre région :

Pour une épistémologie située : création littéraire et ethnologie, présenté par Sylvie Sagnes de l’Ethnopôle GARAE. Ensuite Des commandes artistiques liées aux enquêtes ethnographiques, par Isabelle Laban Dal Canto et Antonin Chabert, Ethnopôle de Salagon.  Pour le pays basque, Zapat(h)ari, projet anthropologique et artistique sur l’industrie de la chaussure de Hasparren, par Terexa Lekumberri,  pour l’Ethnopôle basque. Ensuite c’est Jean-Baptiste Bing et Caroline Darroux, pour Du recours à la médiation artistique orale, par Ethnopôle « La Fabrique sociale orale ». puis  « Dire la migration... ». Regards croisés entre artistes, chercheurs et témoins, par Philippe Hanus, Ethnopôle « Migrations, frontières, mémoires », par  Marina Chauliac, DRAC Auvergne-Rhône-Alpes. Enfin Ethno[musico]logues et artistes : compagnonnage et complicités en domaine occitan, par Jean-Jacques Casteret,  de l’Ethnopôle occitan.

Dans l’après-midi d’autres présentations ont eu lieux sur la thématique de l’Écritures artistiques de l’ethnologie :

L’émergence d’écritures alternatives en sciences sociales : faire et dire autrement la recherche ?, par Thomas Mouzard, DPRPS. Puis Composer des imageries alternatives ou comment la question du « populaire » transforme l’écriture ethnologique, par Aurélie Dumain, Ethnopôle « Réinventons les musées populaires » Puis Instruments Voyageurs – le monde sonne à nos portes, par Laura Jouve-Villard, Ethnopôle « Musiques, territoires, interculturalités »

Ces échanges ont permis aux différents acteurs culturel qui mènent ces projets au sein des labels éthnopoles de se rencontrer se connaitre et partager les défis auxquels ils font face.

Compartir:
Facebook Twitter Google Whatsapp