Agustín Azkarate, Prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa des Sciences Humaines, de la Culture, des Arts et des Sciences Sociales.

Prix

29/04/2021

Agustín Azkarate, Prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa des Sciences Humaines, de la Culture, des Arts et des Sciences Sociales.

Dans la modalité destinée aux jeunes, le prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa Gazte Saria a récompensé le projet « Emakumeak Blai » d’Ane Zulaika.

Eusko Ikaskuntza et LABORAL Kutxa ont annoncé aujourd’hui les lauréats du Prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa des Sciences Humaines, de la Culture, des Arts et Sciences Sociales, ainsi que du Gazte Saria, édition 2021.

Le Prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa du Meilleur Programme en Sciences Humaines, Culture, Arts et Sciences Sociales a été décerné à Agustín Azkarate, Docteur en Histoire et Professeur d’Archéologie à l’Université du Pays Basque (UPV/ EHU). Le jury, composé de représentants des sept universités du domaine géographique d’Eusko Ikaskuntza, ainsi que de représentants d’Eusko Ikaskuntza et de LABORAL Kutxa, a tenu à récompenser sa projection au niveau académique et à l’université, mais aussi son travail de « transfert de connaissances, en rapprochant les sciences appliquées de la société ». En ce sens, la contribution d’Agustín Azkarate a une remarquable dimension humaniste, culturelle, artistique et sociale.

En outre, ses intérêts scientifiques dépassent les limites de son domaine de spécialisation et, tout au long de sa carrière, il a cultivé diverses disciplines, toutes avec un haut degré d’excellence. Sa capacité à établir des liens entre l’Archéologie et le Patrimoine Culturel et d’autres domaines de recherche l’a conduit à réunir et à diriger des équipes de recherche multidisciplinaires de haut niveau scientifique, qui ont permis à de nombreux jeunes chercheurs d’accéder à une formation d’excellence scientifique avec un fort sens de responsabilité sociale.

Cette dimension pluridisciplinaire, qui constitue l’un de ses signes d’identité, fait du professeur Azkarate une référence de premier ordre en matière de communication sociale de la science et de son utilité.

Le jury a tenu également à souligner l’imbrication profonde de ses travaux avec la réalité et le développement social et culturel d’Euskal Herria, qui ont influencé remarquablement le plan de rénovation de la Cathédrale Sainte-Marie de Vitoria-Gasteiz. Le programme exemplaire intitulé « Ouvert pour travaux », qui s’est prolongé pendant plus de vingt ans, a donné une projection internationale aux fouilles archéologiques et à la restauration historique et artistique de ce grand temple gothique, tout en obtenant la reconnaissance de nombreuses institutions.

Ce Prix vient également récompenser les efforts du professeur Azkarate pour créer des liens entre l'Université et les organisations publiques et privées.

Lauréats

Prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa Gazte Saria

Ane Zulaika Aranburu s’est vue décerner le prix Eusko Ikaskuntza-Laboral Kutxa Gazte Saria, édition 2021, pour son projet « Emakumeak Blai », à l’unanimité du jury. Son travail vise à montrer la relation des femmes basques avec la mer au milieu du XXe siècle, dans un court métrage qui sera produit en euskara.

La production de cet audiovisuel se déroulera au cours de la période 2021-2022 et il implique un travail de recherche, d’observation sous de multiples regards, d’écoute d’autres voix, de collecte de témoignages, de récupération d’archives, afin de dépeindre la relation des femmes avec la mer dans les années 1960-1980 et soulever de nouvelles réflexions.

Ane Zulaika est une jeune femme de 31 ans, originaire de Donostia/San Sebastián. Diplômée en Communication, elle a poursuivi ses études de Troisième Cycle en Archives à l’École de Cinéma Elías Querejeta, où elle a reçu une formation théorique et pratique pour identifier, classer, restaurer et protéger le patrimoine cinématographique et audiovisuel.

Le jury a estimé que son projet est pleinement conforme à la finalité du prix : « Ce projet révèle une réalité des femmes, qui est restée cachée, en récupérant des archives d’amateurs oubliées, en apportant de nouveaux regards sur la relation entre les femmes et la mer, et en mettant l’accent sur le lien avec la nature, l’égalité et la durabilité ».

Projet gagnant

Lauréats

Partager:
Facebook Twitter Google Whatsapp