Identité(s) basque(s) au xxie siècle : objectif 2050

Les éléments ancrés dans un pays et les projets à l'origine des relations sociales ont joué, dans le passé, et jouent toujours un rôle crucial dans la construction de ses signes d'identité. Dans le cas de l'identité basque, il existe des éléments identitaires qui ont été traditionnellement maintenus avec, en même temps, de nouveaux éléments identitaires sont créés et internalisés. Dans la société plurielle et moderne où nous vivons, confrontés à des tendances globales accentuées et/ou émergentes, nous devons nous interroger sur l'avenir de l'identité basque.

Que signifiera « être Basque » à l'avenir ? La relation entre différentes identités est-elle créatrice d'une nouvelle identité ? Où puisons-nous pour construire aujourd'hui notre identité ? Comment nous définissons-nous et qu'est-ce qui nous définit ? Quels sont les éléments qui nous unissent ? Sur quelles valeurs souhaitons-nous construire l'identité collective du futur ?

Domaines thématiques
Imaginer l'avenir
Catégorie
Réflexion
État
En cours
Período
2022-03-01-2024-04-30

 

Présentation

Certaines conjonctures historiques sont plus déterminantes que d'autres dans l'évolution historique des sociétés. À cet égard, les moments où l'identité commence à être remise en question et/ou à changer sont particulièrement décisifs. C'est dans ces circonstances qu'un certain malaise et une certaine inquiétude pour l'avenir se font jour. Le processus de mondialisation a renforcé la préoccupation mondiale pour l'identité populaire, en conséquence de quoi la réflexion et la recherche sur l'identité populaire se sont accentuées.

Les recherches menées jusqu'à présent sur l'identité et la culture basques ont révélé la complexité du sujet, car si la majorité des citoyen.ne.s des territoires basques s'identifient à l'identité basque, cette identité diffère en fonction des territoires. L'analyse des éléments constitutifs de l'identité basque permet de constater que ceux-ci évoluent également et que ces évolutions sont particulièrement perceptibles par les jeunes, chez qui l'idée d'identité est beaucoup plus hétérodoxe et flexible.

Ce projet vise à offrir un espace de débat et de réflexion sur la construction de l'identité collective de la citoyenneté basque du XXIe siècle. Il se propose de faire connaître les souhaits de la société basque et les éléments qu'elle valorise et de contribuer ainsi à la construction d'une société cohésive dont les fondements restent la langue et la culture basque.

Application

Pour faire face à la perte d'identité et à l'homogénéisation culturelle et pour rechercher une meilleure coexistence, il convient de réfléchir aux éléments identitaires présents et futurs et d'explorer le potentiel de construction d'une ou de plusieurs identités capables de nous rassembler. Pour cela, il est essentiel de connaître l'opinion des gens et, en particulier, celle des nouvelles voix (jeunes, immigrants, mouvement féministe, diaspora...). Ainsi, non content de proposer un espace de débat et de réflexion, ce projet cherchera à :

  • Identifier les différentes façons d'être basque.
  • Identifier les nouvelles sphères, agents et référents sources de multiples éléments d'identité.
  • Identifier les évolutions significatives à l'œuvre dans la société basque.
  • Recueillir des critères pour comprendre et gérer la diversité.
  • Promouvoir l'autonomisation des jeunes.
  • Acquérir une meilleure compréhension de la personnalité de la diaspora.

Objectifs

Objectif général

Proposer les bases de construction d'une identité renouvelée, plurielle, cohésive et intégratrice pour la population des communautés autonomes d'Euskadi et de Navarre et d'Ipar Euskal Herri au XXIe siècle.

Objectifs spécifiques

Étapes visant à atteindre cet objectif général (objectifs de procédure) :

  1. Analyser les éléments communs de l'identité basque au XXIe siècle des communautés autonomes d'Euskadi et de Navarre et de l'Ipar Euskal Herri : aspirations de la société basque actuelle et les éléments qu'elle valorise, nature et évolution des sphères et des agents qui rendent possible, créent, conservent ou modifient l'identité basque.
  2. Créer des espaces, projets et éléments en tant qu'expression de l'identité basque.
  3. Élaborer des propositions de construction d'une identité collective pour l'avenir, capable de contribuer à former une société plus juste, plus cohésive et plus humaine et de perdurer en tant qu'identité à l'avenir.
  4. Mise en œuvre du modèle/cadre de référence issu de domaines spécifiques des municipalités.

Phases du projet

Le projet se déroulera en trois phases :

1ère phase : Observation (mars-décembre 2022)

Cette première phase cherchera à identifier et à analyser les tendances autour du thème du débat.

Pour cela, les aspirations de la société basque actuelle, dans les communautés autonomes d'Euskadi et de Navarre et en Ipar Euskal Herri, et les éléments qu'elle valorise seront analysés. Dans le même temps, la nature et l'évolution des sphères et des agents qui permettent, créent, conservent et/ou modifient l'identité basque seront analysées.

2e phase : Recherche (janvier-novembre 2023)

Phase de projection basée sur les résultats de la première phase.

Mise en place de propositions pour l'avenir après avoir vérifié le diagnostic obtenu lors de la phase d'observation. Élaboration de propositions pour la représentation et la construction d'espaces, de projets et d'éléments représentatifs de l'identité basque du futur par le biais d'ateliers créatifs.

3e phase : Expérimentation (décembre 2023 - avril 2024)

Mise en application des propositions par le biais du programme d'innovation sociale dans des domaines spécifiques aux municipalités.

Méthodologie

À chaque phase, en fonction des objectifs fixés et des résultats recherchés, nous nous appuierons sur des théories méthodologiques et des techniques de recherche précises. Ces théories et techniques méthodologiques nous aideront à obtenir des informations, mais aussi à permettre aux personnes impliquées dans la recherche de réfléchir sur l'identité et la coexistence future.

Théories méthodologiques

Dans le cadre de ce travail, différentes théories méthodologiques seront utilisées : en considérant la société basque comme une communauté émotionnelle, nous nous appuierons sur la vision (ou examen) appréciative, sur la théorie fondamentale et sur l'analyse du capital.

Techniques de recherche

Pour détecter cette réalité complexe, nous aurons recours à des techniques telles que l'analyse de contenu, les entretiens approfondis, le Delphi, les questionnaires, les groupes de vérification et les ateliers créatifs. Ces six techniques ont pour but de réaliser un travail de cadrage diagnostique (cadre d'analyse) et pronostique.

Groupe de travail

Directeur scientifique : Patxi Juaristi Larrinaga. Professeur titulaire au Département de sciences politiques et d'administration de la Faculté des sciences sociales et de la communication (UPV/EHU).

Équipe de dynamisation :

  • Igor Ahedo Gurrutxaga. Professeur associé au Département de sciences politiques et d'administration de l'Université du Pays basque (UPV/EHU).
  • Jone Goirigolzarri Garaizar. Professeure à la Faculté des sciences sociales et humaines (Université de Deusto).
  • Carmen Innerarity Grau. Professeure au Département de sociologie (Université publique de Navarre).
  • Iban Larrandaburu. Doctorant en Droit. Département des Pyrénées Atlantiques.
  • J. Inazio Marko Jaunikorena. Professeur associé au Département des sciences de l'éducation de la Faculté de philosophie et d'anthropologie (UPV/EHU).

 

GESTIONNAIRE DE PROJET :

Josune ETXANIZ BARRIO

 


Projet aligné sur les objectifs de développement durable :