Euskararen Etorkizuneko Eszenarioak Elkarrekin Eraikitzen

Nous vivons aujourd’hui ce que l’on pourrait appeler une crise active du mouvement culturel basque (euskalgintza) et de la revitalisation de l’euskara (langue basque). Différents acteurs réclament un nouveau discours et une perspective alternative revendiquant le dépassement de ce cycle, ainsi que l'activation d'un nouveau cycle. En ce sens, des initiatives diverses et intéressantes sont en train d’émerger au sein du mouvement associatif, des organisations sociales, au niveau institutionnel, voire politique.

C’est dans ce contexte que se situe le projet « Construction collaborative des scénarios futurs de l'euskera (e5) », dans la Section Euskera du XVIIIe Congrès d'Eusko Ikaskuntza - Société d'Études Basques.

Un processus participatif pour envisager les scénarios futurs de notre communauté linguistique.

Domaines thématiques
Avenir de la langue basque
Catégorie
Réflexion
État
Terminé
Período
2016-01-01-2018-12-31

 

Introduction

Aux défis auxquels est confronté le mouvement culturel basque, au cours de cette nouvelle période, il nous faut apporter de nouvelles solutions. La collaboration entre différentes disciplines s’avère fondamentale pour la revitalisation des langues minoritaires. Quelle que soit la voie choisie, nous devons poursuivre le travail considérable déjà accompli en faveur de l’euskara, en stimulant l'activisme et en cohésionnant la communauté euskaldun.

Dans cette réalité dynamique, Eusko Ikaskuntza s’est efforcée, au travers de cette réflexion, de contribuer à la configuration de la nouvelle euskalgintza pour les prochaines décennies.

Nous offrons ici la présentation et les résultats de cette réflexion, qui comprennent notamment les chartes de la communauté qui souhaite se développer en euskara et les principales propositions d’avenir, résumées dans la Déclaration e5.

Caractéristiques principales du projet e5

Un Groupe Promoteur a dirigé la dynamique e5, avec une large participation de représentants institutionnels et d’acteurs sociaux, au cours de trois séminaires.

L’un des éléments clés du projet est que nous n’avons pas analysé la situation de l’euskara ; l'accent a été mis sur la communauté (locuteurs ou pas) et sur le capital et les actifs (ressources) dont dispose cette communauté pour pouvoir se développer en euskera.

L'objectif principal est d'aider à la configuration du nouveau mouvement culturel basque pour les décennies à venir. Pour ce faire, trois sont les étapes à suivre :

1. Sur la base de l’analyse des points forts de la communauté qui souhaite se développer en euskera, construire un nouveau cadre interprétatif.

2. Sur la base du capital des communautés, représenter la Constellation des Scénarios Souhaités pour l’avenir.

3. En compilant les nombreuses contributions en matière de connaissances et de pratiques, élaborer une Feuille de Route pour la réalisation de cette constellation des scénarios souhaités.

En outre, le projet repose sur les idées clés suivantes :

  • Complexité. La société actuelle est une réalité systémique et complexe.
  • Polycentrisme. Les forces motrices de la société sont diverses, polycentriques.
  • SynchronisationDans les systèmes complexes, la synchronisation de l’hétérogénéité constitue l’élément qui marque les différences, davantage que l’uniformité.
  • Communauté. L’accent n’est pas mis sur la situation de l’euskara, mais sur la communauté qui souhaite se développer en euskara. Sur ses ressources actuelles et les projections futures. 

L’équipe exécutrice du projet:

Directeur scientifique: J. Inazio Marko Juanikorena

Groupe promoteur: Xan Aire, Kike Amonarriz, Xabier Erize, Jone Goirigolzarri, Mikel Irizar, Ibon Manterola, Iñaki Martinez de Luna, Olatz Olaso et Ana Urkiza.

Méthodologie

La réflexion se base sur la perspective de l’Enquête Appréciative, processus de recherche et de construction collaborative centrée sur le noyau positif d'un système, en prenant en compte les forces existantes et en les mettant en valeur.

Phases du projet e5

  • 1ère phase : phase de définition (2016)
  • 2ème phase : phase de réflexion (2017-2018)
  • 3ème phase : phase de construction (séance du congrès, 19.10.2018)

Les résultats des deux premières phases sont résumés dans la vidéo de présentation suivante. 

1ère phase : phase de définition (2016)

La première phase du projet, menée par le Groupe Promoteur, a consisté en la clarification, définition et mise au point du projet : quoi, pourquoi et pour quoi faire, en s’efforçant de répondre aux questions suivantes :

  1.  Quoi ? Définition. En quoi consisterait l’analyse de la cartographie ? Qu'entendons-nous par cartographie du capital de la langue ?
  2. Pourquoi ? Justification.  Pourquoi cette analyse peut-elle s’avérer importante ? Quelles sont les contributions ou la valeur ajoutée d’une analyse de ce type ?
  3. Pour quoi faire ? Objectif. Que prétendons-nous obtenir avec cette analyse ? Quels sont les principaux objectifs ou résultats à atteindre ?

Comme résultat de cette première réflexion, nous avons élaboré la Charte du Capital de la Communauté. Le modèle de référence proposé pour l'analyse du capital est une adaptation du modèle Community Capitals Framework, développé par Emery, Fey et Cornelia (2006), fondé sur les changements positifs survenus dans la communauté.

 

2ème phase : phase de réflexion (2017-2018)

Environ 60/80 personnes ont participé aux trois séminaires organisés au cours de cette phase (percevoir + rêver + élaborer).

  1. PREMIER SEMINAIRE. ATELIER APPRECIATIF (02.06.2017). ÉLABORATION DE LA CHARTE DU CAPITAL DE LA COMMUNAUTE.


Question : La communauté qui souhaite se développer en euskara, avec quel capital compte-elle ? Résultat : Charte des Actifs actuels de la Communauté qui souhaite se développer en euskera.


C’est au cours du premier séminaire (Percevoir : évaluer), tenu le 2 juin 2017 à Vitoria-Gasteiz, qu’est présenté le projet, dans le but de partager et de débattre avec les participants le modèle proposé. Ce dialogue-contraste a été suivi d’un Atelier Appréciatif, qui a permis une première approximation à la Charte du Capital de la Communauté.

Des représentants politiques et institutionnels, ainsi que des acteurs et des professionnels de différentes disciplines, enseignants, etc., ont participé à ce premier séminaire.

Après le séminaire, afin de donner suite à la première réflexion de groupe, nous avons procédé à une exploration de la Charte du Capital en utilisant la méthode Delphi. Le questionnaire a été envoyé aux participants au premier séminaire et aux personnes intéressées.

Sur la base des résultats du premier séminaire et de l’analyse effectuée, nous avons élaboré la Charte des Actifs actuels de la Communauté qui souhaite se développer en euskera.

Ensuite, nous avons publié la monographie Euskonews (nº 725), reprenant quelques exemples d’actifs (ressources) tirés de cette première Charte du Capital.

2017.06.02 e5 egitasmoaren aurkezpen mintegia

  1. DEUXIEME SEMINAIRE. ATELIER CREATIF (23.02.2018). ENVISAGER LES SCENARIOS A L’HORIZON 2040.


Question : Selon votre point de vue et vos rêves, quels/comment/combien sont les actifs principaux dont devrait disposer communauté qui souhaite se développer en euskara, à l’horizon 2040 ? Résultat : Constellation des Scénarios du Capital de la Communauté prévus à l’horizon 2040.


Le deuxième séminaire (Rêver : imaginer) s'est tenu le 23 février à Vitoria-Gasteiz, pour présenter les résultats de la Charte du Capital Actuel et commencer à travailler sur la Constellation des Scénarios Futurs. 

2018.02.23 e5 egitasmoaren 2. mintegia

Les participants devaient identifier et représenter les principaux actifs de chaque communauté à l’horizon 2040. Pour ce faire, la séance de travail comprenait une première partie de réflexion, au cours de laquelle chaque participant exposait et partageait le scénario imaginé. La deuxième partie consistait à représenter, dans un atelier de création, les scénarios imaginés et consensuels par capital.

Cet atelier créatif a abouti à la création de différents scénarios pour chaque Capital de la Communauté (comme le montre la vidéo suivante). Tous les scénarios élaborés ont été repris sur la charte suivante : Constellation des Scénarios du Capital de la Communauté à l’horizon 2040.

  1. TROISIEME SEMINAIRE. ATELIER DE CONCEPTION (08.06.2018). ARCHITECTURE STRATEGIQUE


Question : Que pouvons-nous faire pour réaliser/construire la Constellation des Capitaux (actifs) à l’horizon 2040 ? Résultat : Charte des Initiatives Clés pour la Construction d'une Constellation des Capitaux à l’horizon 2040.


L'objectif du troisième séminaire (Concevoir : modelé), tenu à Vitoria-Gasteiz le 8 juin 2018, était de concevoir l'Architecture Stratégique pour réaliser la Constellation imaginée.

À l'aide des chartes élaborées tout au long du processus - la Charte des Actifs actuels de la Communauté qui souhaite se développer en euskera (résultat du premier séminaire, tenu le 2 juin 2017, et du Delphi) et la Constellation des Scénarios des Capitaux de la Communauté à l’horizon 2040 - les participants au troisième et dernier atelier devaient proposer des initiatives pour l'avenir, en répondant aux questions suivantes :

  1. Pour la construction de la Constellation des Capitaux (actifs) à l’horizon 2040, quelle initiative clé (action) pourrions-nous définir ?
  2. Quel est l'impact potentiel de cette initiative ?
  3. Quelles sont les compétences nécessaires pour le développement de cette initiative ? De quoi avons-nous besoin ?
  4. Quels autres leviers devons-nous activer ou quels investissements devons-nous réaliser pour développer ces initiatives ?

Les résultats de cette réflexion sont repris dans la Charte des Initiatives Clés pour la Construction d'une Constellation des Capitaux à l’horizon 2040.

Ce séminaire avait un deuxième objectif : préparer le quatrième séminaire, qui se tiendrait dans le cadre du XVIIIe Congrès d’Études Basques, le 19 octobre 2018. Il a donc été demandé aux participants de l’atelier de proposer des orateurs éventuels pour la présentation des initiatives envisagées. Ils ont également été invités à identifier les propositions à inclure, selon eux, dans la Déclaration e5.

e5 egitasmoaren 3. mintegia

3ème phase : phase de construction (séance du congrès, 19.10.2018)

Enfin, et dans le cadre du XVIIIe Congrès d’Études Basques, le 19 octobre 2018 était abordé le quatrième élément (Construire : étendre). Il s'agissait de présenter la réflexion et les résultats de l'analyse effectuée tout au long du processus, ainsi que, à l’aide de communications, les contributions pour l'architecture stratégique, et de recueillir les propositions et conclusions pour la construction future.

Les interventions initiales de Mikel Irizar Intxausti (L’activité culturelle basque : lecture sociopolitique) et de J. Inazio Marko Juanikorena (Présentation du projet e5 : lecture théorique et méthodologique) ont été suivies de la présentation, par des spécialistes, des initiatives et propositions destinées  à la communauté qui souhaite se développer en euskera, divisées en six domaines : capital humain et capital culturel ; capital politique et capital économique;  et capital (infra) structurel et capital social.

En outre, face au défi de proposer des initiatives à l’horizon 2040, il a été inclure le regard des jeunes à la séance du 19 octobre 2018. Pour ce faire, 4 jeunes de 18 à 26 ans ont été invités, afin que, de leur point de vue - positif et critique à la fois -, ils nous racontent comment ils imaginent l’avenir de la communauté qui veut se développer en euskara et les initiatives qu’il faudrait-il adopter dès à présent pour y parvenir.

L'après-midi, Jacqueline Urla, professeure d'anthropologie à l'Université du Massachusetts Amherst, a présenté un exposé intitulé Vers un modèle de planification linguistique « axé sur le locuteur ».

Le Congrès s'est terminé par la lecture et signature de la Déclaration e5, qui résume les principales propositions et entend servir de stimulant aux résultats du processus.

Cette Déclaration, ainsi que les présentations et initiatives proposées, seront publiées dans le Recueil du XVIIIe Congrès.

Plus d’informations dans la rubrique du XVIIIe Congrès

XVIII. Kongresua. Gasteiz

Résultat du projet e5

  • Declaración e5
  • Mapa de Activos Actuales de la Comunidad que quiere desarrollarse en Eusker
  • Constelación de Escenarios de Capitales de la Comunidad previstos para el año 2040
  • Mapa de Iniciativas Clave para la Construcción de Constelación de Capitales imaginados para el año 2040

Documentation

             
    Déclaration e5        
             
         
             
         

 

Collaborateur