Reseaux de cooperation de la jeunesse

Diversité de la jeunesse et nouveaux modèles de gouvernance: Fondements pour une coopération transfrontalière de la jeunesse.

Le projet s’intègre dans le programme Geroa Elkar-Ekin, mis en place par Eusko Ikaskuntza entre 2016 et 2018. Il s’agit de fournir une réponse à une problématique présente dans le Livre Vert et le Livre Blanc du (des) territoire(s) du Pays Basque : la nécessité de réunir la jeunesse des territoires basco-navarrais afin d’échanger sur ses priorités et le besoin de se rencontrer. Ainsi, ce projet vise à d’identifier les besoins et les nouveaux modèles de gouvernance, avec comme objectif la création d’un réseau entre jeunes (particuliers et organisations) du Pays basque.

Domaines thématiques
Imaginer l'avenir
Catégorie
Recherche
État
En cours
Período
2019-01-01-2020-12-31

 

Origines: Le Livre Vert et le Livre Blanc du (des) territoire(s) de la Vasconie

En 2018, Eusko Ikaskuntza a établi les fondements du Livre Blanc, auxquels nous (les jeunes) avons modestement contribué. Afin de poursuivre ce travail, nous devons renforcer ces fondements, en y intégrant nos perspectives, c’est-à-dire en y ajoutant le résultat d’une réflexion collective menée par l’intelligence de la jeunesse. Il s’agit de mettre en place un système réunissant l’intelligence collective basque ; afin que la perspective des jeunes, le point nodal de l’intelligence collective de la jeunesse plurielle des territoires basco-navarrais, puisse être intégrée au Livre Blanc.

L’objectif est ainsi de poursuivre le travail collaboratif initié dans la perspective du congrès précédent. En effet, il faut  d’une part donner suite aux dynamiques et aux synergies qui se sont développées, et les approfondir, et d’autre part, identifier ensemble des projets concrets, afin de faire face aux défis de la jeunesse basco-navarraise.

 

 

Objectif: créer les fondements d’une coopération transfrontalière de la jeunesse

Le projet vise à mettre en place un exercice d’innovation sociale transfrontalier centré sur les jeunes, en adoptant une dynamique pluridisciplinaire orientée autour du partage de connaissances mutuelles et la promotion de valeurs partagées. Ainsi, ce projet favorisera l'échange de bonnes pratiques et de projets partagés entre les citoyens des territoires basques. A travers une dynamique pluridisciplinaire, l’objectif est d’organiser des entretiens, des journées d’études et des rés afin d’identifier les problématiques communes et de promouvoir le travail commun entre différentes personnes, organisations et associations de jeunes autour de quatre thématiques: éducation (formelle et informelle), gouvernance (participation et émancipation), socio-économie (bien-être matériel), et enfin, la question linguistique.

Collaborateurs du projet

L’espace de collaboration entre les institutions qui, avec Eusko Ikaskuntza, s’intègrent au projet, nous permet de créer un réseau d’échange de bonnes pratiques et de valeurs concernant les besoins de la jeunesse basco-navarraise :

Conseil de la jeunesse d’Euskadi (EGK) : l’un des objectifs de cette institution est de promouvoir la participation des jeunes en particulier à travers leurs associations, mettre en valeur l’importance des politiques publiques de la jeunesse, sensibiliser les autorités aux questions liées à la jeunesse, et faire le lien entre l’administration et les jeunes dans la Communauté autonome basque. Il dispose pour cela de multiples conventions avec différentes institutions de la Communauté autonome basque, à savoir, avec le gouvernement de la Communauté autonome basque, l’Université du Pays basque, les Députations forales de Gipuzkoa, Álava et Bizkaia, ainsi que les mairies de Saint-Sébastien, Bilbao et Vitoria-Gasteiz.

Conseil de la jeunesse de Navarre (CJN) : cette institution a été créée en 1986 afin de représenter la jeunesse navarraise. Elle vise à organiser la participation des jeunes, à défendre leurs droits et intérêts, et à construire un espace pluriel de réflexion et d’échange afin de faire émerger des propositions et revendications auprès de l’administration, des acteurs sociaux et des médias. Ce Conseil ambitionne ainsi de répondre à ces problématiques et préoccupations de la jeunesse, et d’améliorer la qualité de vie de cette dernière.

L’Université basque d’été (UEU) : est une association culturelle à but non lucratif fondée en 1973 dans la province du Labourd afin de créer une université basque. Pour cela, elle a pour but de : 1) Créer des dynamiques entre la langue basque et l’université ; 2) Réunir la communauté scientifique et intellectuelle bascophone ; 3) Développer une production universitaire et socialiser les résultats obtenus. UEU organise entre autres le congrès Ikergazte, afin de créer un réseau entre jeunes chercheurs.

Etapes et espaces de participation

1. Diagnostic et conceptualisation 

Réflexion commune avec les associations et les organisations de jeunesse des trois territoires, dans le but de parvenir à un premier diagnostic commun, permettant d’identifier dans un document les axes de travail qui seront abordés dans les différents forums.

2. Forums de la jeunesse

Rencontres participatives autour des propositions de mécanismes de résolution permettant de faire face aux défis identifiés et de poursuivre dans la reconnaissance de valeurs communes dans les thématiques mentionnées auparavant : l’éducation (formelle et informelle), la gouvernance (participation et émancipation), sphère socio-économique (bien-être matériel), langue (euskara et politiques publiques).

Forum jeunesse Saint-Sébastien (14.12.2019)
• Forum jeunesse Pampelune (février 2020)
• Forum jeunesse Bayonne (mars 2020)

3. Forum jeunesse transfrontalier (mai 2020)

A travers la méthode innovante de l’“Open Space”, le quatrième forum inter-régional lors permettra d’approfondir les propositions réalisées, afin d’en formuler de nouvelles avec une perspective transfrontalière. Ces propositions donneront lieu à la publication d’un rapport identifiant les principaux enjeux de la coopération interterritoriale et transfrontalière de la jeunesse.

documents

CONTENIDO Y TEMAS A DEBATIR EN LOS FOROS JUVENILES

GESTORA DE PROYECTO: 

Beatriz AKIZU AIZPIRI